Explorer le baiser de la lune

Pourquoi ce site pédagogique ?


Lutter contre les violences et les discriminations.

Dans la lutte contre les violences et les discriminations, la question de l’homophobie est une des orientations prioritaires. La circulaire de rentrée du Ministère de l’ Education Nationale le rappelle : La communauté éducative doit faire preuve de la plus grande vigilance et de la plus grande fermeté à l’égard de toutes formes de racisme, d’antisémitisme, d’homophobie et de sexisme (BO du 21 mai 2009).
L’homophobie est cependant à ce jour la source de discrimination la moins traitée par le système éducatif.

La première manifestation de l’homophobie ambiante est l’absence de représentation de cette forme de relation : il est fait comme si ces relations n’existaient pas. Ce déni, cette exclusion sont une forme de violence. Si la question de l’orientation sexuelle est prématurée pour les élèves de l’école primaire, la norme hétérosexuelle y est malgré tout extrêmement prégnante, notamment dans les fictions présentées dans la littérature pour enfant

Dans « Le baiser de la lune », la relation amoureuse entre les « poissons-garçons » est bien vécue par ces personnages. C’est la question du regard des autres qui est posée. Il s’agit de faire place à la diversité des histoires de vie et des relations. Le film propose trois poétiques histoires affectives d’égales valeurs, d’égales beautés. C’est l’entourage qui est convié à ne pas s’enfermer dans des modèles étroits.

Cet apprentissage du respect de soi et des autres (civilité, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes) fait partie des compétences sociales et civiques inscrites dans le socle commun des connaissances et des compétences (décret du 11 juillet 2006). Il participe à la préparation des élèves à bien vivre ensemble, dans le respect des valeurs de la république. En contribuant à l’inclusion des réalités homosexuelles dans notre société, il participe au bien de tous les jeunes.